x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 18.10.10 | 05:32 • Mis à jour le 29.12.10 | 19:09 ESPRIT-RACING.COM | 18.10.10 | 05:32 • Mis à jour le 29.12.10 | 19:09


Au terme d’un week-end sous tension, il aura fallu attendre l’ultime course de la saison pour connaître le nom des champions 2010. En tête depuis le début des hostilités, la paire Renaud Derlot - Arnaud Peyroles a vu tous ses espoirs s’envoler après seulement cinq tours du circuit Nivernais.


Deuxième de l’épreuve, le duo, Laurent Groppi associé à Patrick Bornhauser, coiffe la couronne de Champion de France FFSA GT. Première victoire aujourd’hui pour l’équipe JSB Compétition et sa Lamborghini Gallardo pilotée par Julien Briché et Jean-Claude Lagniez. Un beau succès pour une équipe méritante. Fred Makowiecki et Manu Rodrigues sur leur Aston Martin Hexis AMR complètent de bien belle façon le podium du jour. En Gentlemen Trophy, nouveau doublé pour le Ruffier Racing. Georges Cabanne et Gilles Vannelet s’imposent devant Thierry Prignaud et Romain Brandela. Eric Mouez et David Loger terminent troisièmes et sont sacrés Champion 2010.

Point d’orgue de la saison, la deuxième course du Championnat de France FFSA GT allait désigner les Champions 2010.
Tout comme la veille, la température glaciale n’a pas refroidi pour autant les ambitions de chacun. Parti en pole, Laurent Groppi ne conserve pas longtemps cet avantage au profit de Julien Briché. Soheil Ayari et Dino Lunardi s’offrent une excursion dans le bac à sable. A la fin du premier tour Renaud Derlot pointe 16ème.
En Gentlemen Trophy, David Loger s’installe en tête et ne tarde pas à prendre le large devant Gilles Vannelet et Arthur Bleynie.
 
A l’attaque, compte tenu de l’enjeu, Renaud Derlot reprend rapidement des places et se retrouve 11ème au terme du 3ème tour. Une première hiérarchie s’installe en tête, menée sur un train d’enfer par Julien Briché et sa Lamborghini Gallardo. Laurent Groppi, Greg Franchi, Christophe Bouchut, Olivier Panis, Fred Makowiecki, Stéphane Ortelli, Ludovic Badey et Soheil Ayari tentent de suivre la cadence.
Dans le 5ème tour, coup de théâtre, Renaud Derlot a disparu du tableau de chronométrage. La raison de cet abandon trouve son origine dans les tous premiers tours de course. Après un contact avec Clivio Piccione, les échappements de la Corvette se sont tordus. Voulant aller au bout de sa course, le pilote Graff Racing a poursuivi sur sa lancée mais hélas pour lui le moteur a rendu l’âme, brisant du même coup tout espoir pour le titre 2010. Laurent Groppi voyant ainsi disparaître son principal adversaire n’a plus qu’à « assurer ».
 
Au cœur du peloton, les duels s’organisent. Soheil Ayari, à l’attaque, passe tour à tour Ludovic Badey puis Stéphane Ortelli. Fred Makowiecki met la pression sur Christophe Bouchut alors que Frédéric Gabillon est dans les échappements d’Olivier Thevenin. Aux prises avec des problèmes de boite de vitesses, Anthony Beltoise repasse par la case stands tout comme Laurent Cazenave.
Au 10ème passage, Julien Briché dispose de 4 secondes d’avance sur Laurent Groppi suivi de près par Greg Franchi et Christophe Bouchut. L’étau se resserre entre la 3ème et la 6ème place.
En Gentlemen Trophy, David Loger poursuit son cavalier seul avec 11 secondes d’avance, précédant Gilles Vannelet et Arthur Bleynie.
 
C’est au tour de Fred Makowiecki de sortir le grand jeu en passant Christophe Bouchut, puis quelques tours plus tard…Laurent Groppi.
Au 21ème passage, à 30 secondes de la fermeture de la fenêtre de changement de pilotes, les dix premiers au championnat rentrent aux stands… Après la valse des changements, Jean-Claude Lagniez poursuit le travail amorcé par son équipier et tient toujours la tête, mais Patrick Bornhauser revient assez vite suivi de Manu Rodrigues, Wilfried Merafina, Bruno Hernandez, David Hallyday, Jean-Luc Beaubelique, Stéphane Lemeret et Gérard Tonelli. Eric Debard se retrouve 15ème après qu’Olivier Panis eut été victime d’une crevaison avant le changement de pilote.
Bouleversement en Gentlemen Trophy… C’est désormais Georges Cabanne qui mène les débats devant Eric Mouez et Romain Brandela.
 
Aux avant-postes, le rythme s’accélère. Patrick Bornhauser tourne 1 seconde plus vite au tour que Jean-Claude Lagniez. A 13 minutes du damier, Hallyday et Debard alignent d’excellents chronos.
A trois tours de la fin, la Lamborghini Gallardo JSB Compétition tient toujours la tête devant la Porsche Larbre Compétition et l’Aston Martin Hexis AMR, suivies par un bataillon d’Audi…
Il reste 7 minutes et Patrick Bornhauser est à moins d’une seconde de Jean-Claude Lagniez. David Hallyday passe Wilfried Merafina pour le gain de la 5ème place tandis que Stéphane Lemeret part en tête-à-queue et perd trois positions. Mais à trois petites minutes du damier, la Corvette de Gérard Tonelli percute violemment le mur au Château. L’intervention du service médical est nécessaire et la direction de course présente le drapeau rouge, signe de la fin des hostilités. Après quelques longues minutes, Gérard Tonelli est extrait de la voiture et évacué à l’hôpital de Nevers pour des examens. A cette heure il reste en observation mais devrait heureusement sortir dès demain.

Team JSB Compétition

Jean-Claude Lagniez offre sa première victoire au Team JSB Compétition tandis que Patrick Bornhauser remporte le Championnat de France FFSA GT 2010. Excellente performance de l’Aston Martin Hexis AMR qui permet à Manu Rodrigues de compléter le podium.
Georges Cabanne s’impose en Gentlemen Trophy devant Romain Brandela (nouveau doublé Ruffier Racing), Eric Mouez termine troisième.
 
Cette seconde épreuve Nivernaise a donc rendu son verdict. Laurent Groppi et Patrick Bornhauser remportent un Championnat de France FFSA GT explosif sur leur Porsche 997 GT3 R Larbre Compétition. David Loger et Eric Mouez sont sacrés en Gentlemen Trophy sur la Porsche Nourry Compétition. Deux titres et deux Porsche au sommet de l’affiche…
Le titre Equipe est attribué au Graff Compétition pour sa première saison dans le Championnat de France.

PAROLES DE PILOTES…

Vainqueurs : Julien Briché / Jean-Claude Lagniez – Lamborghini Gallardo (JSB Compétition)
Julien Briché : « Très bon week-end pour moi. J’ai pris un bon départ et je n’ai pas quitté la tête. J’ai passé la voiture à Jean-Claude qui a très bien roulé. Nous sommes vraiment contents pour l’équipe car nous avons eu pas mal de soucis depuis le début de saison et nous pensons maintenant qu’ils sont résolus. »
Jean-Claude Lagniez: « Je voyais Patrick revenir et cela ne me faisait pas rire ! Quand le drapeau rouge s’est allumé, je me suis dis que ce n’était pas plus mal. J’ai bien roulé, Julien m’a passé la voiture dans de bonnes conditions et je ne pouvais pas aller plus vite. Bravo aux vainqueurs de ce championnat. La Lambo est une très très bonne voiture qui a manqué de fiabilité cette année. Nous avons beaucoup souffert et c’est vraiment sympa d’avoir gagné cette dernière course. »

2èmes : Patrick Bornhauser / Laurent Groppi – Porsche 911 GT (Larbre Compétition)
Laurent Groppi : « Un départ pas terrible mais c’était un mal pour un bien car quand je me suis retrouvé deuxième, je me suis vite rendu compte que je ne pourrai pas suivre le rythme de la Lambo. Julien a vraiment très bien roulé. J’ai poussé au max, j’étais plus que concentré, il n’y a pas eu beaucoup de plaisir dans cette course pour moi parce qu’il ne fallait vraiment pas faire d’erreur pour ne pas risquer de perdre le championnat. Je savais que Patrick allait finir le travail comme d’habitude et les dernières minutes furent longues. Une pensée pour Renaud, c’est quelqu’un que j’aime beaucoup et je suis triste pour lui que cela se termine comme ainsi. J’aurais voulu qu’il joue sa carte jusqu’au bout. Nous avons vraiment optimisé notre championnat, je pense que nous n’avons pas fait d’erreur cette année et l’association Larbre, Bornhauser, Groppi fonctionne très bien. »

Patrick Bornhauser: « Louper un meeting et donc deux courses sans résultat pour des raisons de santé, c’est beaucoup pour un championnat comme celui-là. En plus, un accrochage au Val de Vienne, tout cela a fait des points en moins. Nous avons commencé à revenir très fort fin août à Magny-Cours, en gagnant la course et en marquant beaucoup de points. Aujourd’hui, j’ai repris la voiture en 3ème position, j’ai passé l’Aston Martin, et ensuite j’ai fait attention à tout. Jean-Claude a très bien roulé et il était hors de question d’aller tenter quoi que ce soit. Nous sommes très heureux de gagner ce championnat à l’arrachée car l’année dernière, nous l’avions perdu pour 1 point et c’est un juste retour des choses. »

3èmes : Fred Makowiecki / Manu Rodrigues – Aston Martin (Hexis AMR)
Fred Makowiecki : « C’est un bon résultat car nous étions venus pour voir… Nous voulions faire une bonne course et montrer que le travail que nous faisons en championnat d’Europe est un travail de qualité. Je pense que nous l’avons prouvé aujourd’hui et le podium fait du bien pour tout le monde. »
Manu Rodrigues : « C’était un Fred des grands jours. Il était déchaîné dès le départ et remontait ses adversaires un à un. Il m’a donné la voiture en deuxième position et je me suis dis que je n’avais pas droit à l’erreur, sinon j’allais me faire lyncher. J’ai vu Bornhauser revenir très vite et sachant qu’il jouait le championnat, cela ne servait à rien de le freiner. Ce podium fait plaisir à tout le monde. »

GENTLEMEN TROPHY

Vainqueurs : Gilles Vannelet / Georges Cabanne
Lamborghini Gallardo (Ruffier Racing)

Georges Cabanne : « C’est très bien de finir sur une victoire.Je pense que nous la méritions car c’était vraiment la bagarre au sein de l’écurie. »
Gilles Vannelet : « Heureux de cette victoire surtout après l’accrochage d’hier. Bravo aux nouveaux champions. »

2èmes : Romain Brandela / Thierry Prignaud – Lamborghini Gallardo (Ruffier Racing)
Thierry Prignaud : « Un second podium, une deuxième place au championnat… Nous félicitons nos camarades de jeu qui ont particulièrement bien roulé. Je suis juste un peu déçu de ne pas avoir la première place aujourd’hui car Romain a été super. Nous sommes très heureux de ce championnat et nous essayerons de faire encore mieux l’année prochaine ! »
Romain Brandela : « Nous sommes ravis car nous nous sommes bien éclatés. Une vraie bande de copains dans un super team Ruffier ! Nous avons fait des podiums, nous avons fait plaisir à nos partenaires et nous nous sommes fait plaisir ! Nous terminons deuxièmes, donc tout va bien… »

3èmes :David Loger / Eric Mouez - Porsche 997 Cup (Nourry Compétition)
David Loger : « J’ai pris le départ avec comme objectif de faire le trou. Malheureusement, je n’ai pris que 14.7s sur Gilles Vannelet et en sachant que j’allais prendre 15 sec de pénalité aux stands, je savais que ce serait très chaud. Nous nous sommes donc retrouvés collés à Georges Cabanne. Eric a bien roulé et nous terminons troisièmes. »
Eric Mouez : « Tout s’est très bien passé, tranquillement, et aujourd’hui nous sommes très heureux pour le titre ! » 


Photos Esprit-Racing

Galerie 1 - Galerie 2 - Galerie 3 - Galerie 4 


SRO Motorsport Group - SRO Paris

www.ffsa.org - www.ffsagt.com - www.sromg.com





Cliquez pour agrandir l'image
FFSA GT : Bornhauser et Groppi Champions 2010 ! (Esprit-Racing)
FFSA GT : Bornhauser et Groppi Champions 2010 ! (Esprit-Racing)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité