x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 01.09.09 | 10:54 • Mis à jour le 01.09.09 | 11:10 ESPRIT-RACING.COM | 01.09.09 | 10:54 • Mis à jour le 01.09.09 | 11:10


Pour beaucoup, c'est le plus beau circuit du Monde et c'est vrai qu'il en jette ! Spa Francorchamps, c'est 7 km d'une piste de fou au milieu des Ardennes Belge. Il va falloir un gros coeur, pour ne pas dire autre chose, car ici les vitesses de passage en courbe sont à la fois impressionnantes et déterminantes pour un bon chrono . La courbe de Blanchimont en est le parfait exemple : entre 220 et 230 km/h plein angle et gaz à fond . Si si, ça passe !



Puis, je dois vous parler du raidillon, au bout de l'ancienne ligne de départ en descente, d'où on déboule à 240 . Le raidillon, vu de face, c'est un mur dans lequel on arrive à 170 par le biais d'un gauche droite.
En haut de ce mur, il faut aller chercher une corde qu'on ne voit pas, à gauche, en pleine accélération . C'est très important de sortir vite car devant c'est Kemmel, une longue ligne droite en montée ou je prenais 270 chrono. Pour vous donner un repère :10 km/h en sortie de Raidillon c'est 20 km/h de différence au freinage des Combes.

Je suis venu m'entraîner la semaine dernière, ça ne c'est pas trop mal passé, sauf que j'ai toujours de gros problèmes de coupure moteur en pleine charge.

De ce fait, je suis les conseils de Gérard Colin, mon ami, druide préparateur moteur, qui me conseil de changer de système de gestion, d'abandonner le Némésis pour revenir au Power commander moins sophistiqué. De plus, il me fournit une cartographie qui devrait fonctionner.

La journée d'essai libre du vendredi nous confirmera que ce choix est le bon ! La courbe de puissance n'est pas parfaite mais sans commune mesure avec la précédente . La moto est très puissante et la roue avant quitte le sol à l'accélération en troisième : jouissif !

Je travaille les différents partiels au cours de cette journée et réalise un chrono de 2'40 . le ressort de l'amortisseur ( un 10 kg ) est trop dur , Gérard me fournit un 9,5 kg et ça va mieux.

Samedi Matin, première Qualif, la piste est trempée. Il a flotté toute le nuit et on chausse les pneus pluie . Ça fait 5 ans que je n'ai pas roulé avec ce type de gommes et je suis pas fier. Je m'élance aux trousses de Fabrice Khun car je sais qu'il est le plus fort dans ces conditions . Je ne finirai pas le premier tour, à la remise des gaz dans le double droit qui conditionne Blanchimont, l'arrière décroche violemment, et m'envoie en l'air . Je relève la moto avec les commissaires de piste, ça va, pas trop de dégâts apparents : un flan de carénage, un demi guidon et un couvercle de pompe à eau, je m'en sort bien !

Physiquement, j'ai un peu mal au coude, mon cuir est déchiré au même endroit . Je regarde la fin de la séance du bord de piste . Psychologiquement,Je suis en colère car je ne sais pas pourquoi j'ai chuté . Tiens, j'avais jamais remarqué que mon cuir avait des coutures rouges ..... bein non, elles sont pas rouges d'origine, ça saigne ...

De retour au paddock, j'ôte ma combine, aidé de ma femme et de mon fils pour m'apercevoir que sous le trou de la combinaison il y a la même chose au niveau de l'épiderme . Il manque un diamètre de 5 cm de peau sur 1 cm de profondeur ( qu'on n'as jamais retrouvé d'ailleurs ). PPPPFFFFFF : Infirmerie, ça faisait longtemps ! Un grand merci aux toubibs belges sympas et compétents, je vous parle pas de l'infirmière car Sandrine va pas aimer ...

5 points de sutures plus tard, je reviens au paddock pour constater que la moto est quasiment réparée . Laurent Vilain et mon pote Péco, sous la direction de Gérard ont bossés comme des dieux. C'est beau la vie de pilote qui à plein de potes compétents !

Samedi après midi, seconde qualif, La pluie à cessée mais la piste est encore détrempée . En règle générale, j'aime bien ces conditions précaires mais là j'ai juste envie d'assurer la qualification .Je n'arrive toujours pas à m'expliquer la chute de ce matin et je suis à l'affût des réactions de la moto.
Elle marche bien mais coupe régulièrement à fond de six très brutalement, je crie sous mon casque quand ça arrive ça me fait un mal de chien . Sinon ça va, j'enroule tranquille et je réalise le huitième temps de cette qualif . Je partirai donc en deuxième ligne pour les courses de demain.

Dimanche : warm up, le beau temps est revenu, le toubib m'a prescrit un bon anti inflammatoire, j'ai plutôt bien dormi malgré tout : Ça devrait aller .Je vais faire quelques tours pour valider les réglages de l'amortisseur, prendre mes repères avec les gommes dures que je n'ai pas utilisés cette année et me mettre dans le rythme . C'est plutôt concluant car j'obtiens le sixième temps de cette séance.


Dimanche, première course.
Je prend un départ moyen mais je raccroche le groupe de tête avant la fin du premier tour . Mon bras me fait un peu souffrir, de ce fait je ne suis pas très mobile sur la machine . Devant, les gars envoient la purée et je n'arrive pas à revenir . Je suis sixième . Laurent me panneaute bien, je vois que le septième est à 6 seconde ( c'est Fred Bottogliéri, le leader du championnat, handicapé par une moto qu'on lui à prêtée étant donné qu'il a détruit la sienne au Warm up, ce matin ) . La tête de course de course est à 10 secondes, je m'ennuie un peu et je gère mon avance sur Fred . 6ème pour un éclopé, ça pourrait être pire .


Dimanche, deuxième course.
Cette fois ci je loupe complètement mon départ . Je dois être quinzième à Source le premier virage. Par contre, je suis bien placé à la sortie pour envoyer du gros gaz et je sors du Raidillon 8ème, je suis au contact de la tête de course et j'ai pas l'intention de lâcher le morceau . Fred Bottogliéri se loupe dans Bruxelles ( le virage, pas la ville .. ) et emmène Bernard Peyron dans le bac à gravier, de ce fait je suis 5 . Je bute sur Stéphane Bovin . Il faut que je passe car on perd le contact avec les trois premiers . Je sais que je suis plus rapide dans Blanchimont et je prépare mon attaque . J'arrive avec 15 bornes de mieux et ...... sa moto coupe ! Houlaa c'est chaud, on est à 220, genou par terre, faut prendre une décision et vite. Je vois qu'il lève la main gauche légèrement pour me prévenir de son problème, ouf c'est donc à gauche qu'il faut passer et ça .... passe.

Je suis 4 mais les trois devant ne m'ont pas attendu . Par contre, le pilote derrière à profité de cet événement pour me recoller . Laurent me panneautait avec 3 secondes d'avance lors des tours précédents, là c'est 0 . Je roule dans les chronos des leaders mais je ne remonte pas, il reste 5 tours.

Je m'applique à rouler propre mais je n'arrive pas à décrocher mon adversaire, je me demande bien qui ça peut être ? Le dernier tour arrive et je commence à fermer les portes mais je loupe un rapport dans le raidillon ( ça devient une mauvaise habitude, j'avais fait pareil au Vigeant ) et ....c'est mon pote, Christophe Bellembois qui me double avec 20 bornes de mieux . J'ai pas l'intention de me laisser faire et reviens dans sa roue, je tente l'intérieur dans « «Paul Frère » mais c'est à son tour de fermer les portes, j'insiste dans Stavelot, on fait jeu égal dans Blanchimont . Il me reste la chicane mais Tophe joue bien sa partie et je fini 5 dans sa roue.

Finalement, ce weekend est plutôt positif même si je suis persuadé que j'aurai pu me mêler à la bagarre devant sans cette chute aux essais .

Je vous donne rendez vous à Magny Cours les 12 et 13 septembre prochains en ouverture du Bol d'or . Plus motivé que jamais !

Merci à tous mes partenaires et pour cette épreuve à : Gérard Colin, Laurent Vilain, Pascal et Alex Beel pour la mécanique, les coups de main, panneautages, Sandrine pour son éternel soutien et sa cuisine et à Louis, sage comme une image pendant ces quatre jours.

Patrick Pécourt #12 , Artois Racing Team.



Ajouter: Esprit-Racing - CP - Patrick Pécourt et le Artois Racing Team à Spa Francorchamps à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - CP - Patrick Pécourt et le Artois Racing Team à Spa Francorchamps à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - CP - Patrick Pécourt et le Artois Racing Team à Spa Francorchamps à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - CP - Patrick Pécourt et le Artois Racing Team à Spa Francorchamps à Google Ajouter: Esprit-Racing - CP - Patrick Pécourt et le Artois Racing Team à Spa Francorchamps à Digg Ajouter: Esprit-Racing - CP - Patrick Pécourt et le Artois Racing Team à Spa Francorchamps à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - CP - Patrick Pécourt et le Artois Racing Team à Spa Francorchamps à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - CP - Patrick Pécourt et le Artois Racing Team à Spa Francorchampsà del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - CP - Patrick Pécourt et le Artois Racing Team à Spa Francorchamps à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - CP - Patrick Pécourt et le Artois Racing Team à Spa Francorchamps à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
Patrick Pécourt et le Artois Racing Team à Spa Francorchamps (D.R.)
Patrick Pécourt et le Artois Racing Team à Spa Francorchamps (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Challenge protwin sur le circuit de Pau-Arnos

  • PatPec de retour aux affaires !

  • Le challenge Protwin sur le Val de Vienne

  • Challenge Protwin 2009, une saison qui démarre fort !

  • Beau week-end, beau temps et Beau-ttogliéri pour le challenge Protwin à Nogaro

Plus de news »

Publicité