x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 01.04.09 | 14:35 • Mis à jour le 01.04.09 | 18:57 ESPRIT-RACING.COM | 01.04.09 | 14:35 • Mis à jour le 01.04.09 | 18:57


Les Coupes de France Promosport ont repris le chemin des circuits en ce début de printemps avec le premier rendez vous fixé par l’ASM ACO. Les catégories phares que sont les 600cc et les 1000cc ont fait le plein d’engagés avec respectivement 104 et 84 pilotes et de spectateurs avec 5 000 personnes.



Une météo pluvieuse est annoncée mais la clémence du ciel est de mise puisque les essais libres du vendredi se sont déroulés sans une goutte d’eau. La samedi matin, les températures sont bien froides et le ciel couvert lorsque la piste est ouverte pour les essais chronos.



Essais chronométrés

Les 600 ont l’honneur de débuter la séance. Les pilotes de la première série sont prudents et les chronos tombent peu. Dans ces conditions d’adhérence précaire, Nicolas Guichette Debord (Yamaha) tire son épingle du jeu devant Christophe Rousset (Honda) et Alex Plancassagne (Yamaha).

En deuxième série, les conditions restent délicates mais permettent aux pilotes de rouler 7 secondes plus vite que ceux de la 1e série. David Hauacker (Kawasaki) devance Cyril Brunet Lugardon (Suzuki) et Mickaël Varesco (Kawasaki).

La troisième série bénéficie des améliorations des conditions de piste pour descendre les chronos de presque 10 secondes, à mettre au crédit de Marco Boue (Yamaha). Deux Yamaha lui emboîtent le pas, celles de Nicolas Salchaud et de Lucas Mahias.


Les 1000cc prennent la suite avec une piste très séchante. Jérémy Cramer (Honda) et Emilien Humeau (Suzuki), tous les deux membres de l’ASM ACO, prennent le meilleur sur Julien Diguet (Suzuki) et Etienne Masson (Yamaha).

En seconde série, la piste est sèche et voit Frédéric Chabosseau (Kawasaki) s’imposer pour 0,04 sec devant Lionel Richier (Kawasaki) et pour 0,45 sec devant Yann Sotter (Honda). Cyril De Laville (Kawasaki) complète cette première ligne.


En 500 Cup, la bagarre est très serrée puisque les cinq premiers se tiennent en une demie seconde. Jean-Marc Dugat (Honda) et Alexandre Mottet (Kawasaki) signent les meilleurs temps devant les autres Honda de Xavier Burato, Ismaël Benayad et Anthony Berciaud.

La catégorie 125, seule rescapée des moteurs deux temps, reste une catégorie très disputée. La trop grande fougue de ces jeunes pilotes a rendu la séance compliquée pour la direction de course avec une multitude de chutes. Issu de la Junior Cup, Jordan Levy prend avec autorité le commandement de la séance devant Samuel Camier et Romuald Genty. Cette année, la catégorie est ouverte aux pilotes évoluant avec une Conti (cylindrée inférieure) mais ne marquent pas de point au classement. Le premier pilote Conti est Clément Stoll (Conti) et il est 13e.


La Junior Cup, autre catégorie révélatrice de jeunes talents, voit la domination d’Alan Techer (Honda) venu faire une pige avant le Championnat de France Superbike où il roule en 125. Derrière, Morgan Dalbis (Honda) est à 1,6 sec tandis que Maxime Batisse (Honda) passe Corentin Juillet (Honda) dans le dernier tour. Chrono décevant pour Hamza Chavant (Honda) qui avait fini la saison 2008 en fanfare, avec une 7e place à 3 secondes du leader.



Courses qualificatives

Lorsqu'il y a trop de pilotes dans une catégorie pour faire deux finales, le règlement prévoit une course qualificative afin que les meilleurs aillent en finale et que les autres aillent en consolante. Ce week-end, seuls les 600 et les 1000 sont concernés par ces courses qualificatives.

La première série 600 confirme la bonne forme de Nicolas Guichet Debord qui, non content de sa pole position, va mener de bout en bout cette course qualificative. Vincent Houssin (Kawasaki) qui évolue à domicile, après un départ de la 3e ligne, ne met que deux tours à prendre la tête du groupe de chasse du leader. Christophe Rousset cède donc du terrain et ne peut contenir William Pihery et Alex Plancassagne. Mais dans le dernier tour, Pihery chute et permet à Rousset de remonter en 4e place juste devant Nicolas Flura (Yamaha).

A noter que le meilleur temps en course a été effectué par Frédéric Gorguet sur une Triumph qui, après être parti dernier, remonte 20e en 3 tours avant de chuter.

La deuxième série a également son dominateur avec David Bouvier qui mène sa Yamaha loin devant ses poursuivants (16,96 secondes) David Hauacker et Eric Grare qui se sont livrés à une rude bagarre. Jimmy Maccio (Yamaha) prend la 4e place.

La troisième série ne déroge pas à la règle du we d’un dominateur par série grâce à Nicolas Salchaud qui, dès le second tour, va se débarrasser de Lucas Mahias pour faire cavalier seul et s’imposer avec 14,620 secondes d’avance. Sylvain Buffard (Yamaha) et Marco Boue sont longtemps roue dans roue mais c’est Buffard qui prend le meilleur.

Pour la finale, la première ligne est composée de Salchaud, Bouvier, Guichette Debord et Mahias.

En 1000, la sensation s’appelle Julien Diguet. Absent des Promosport depuis plusieurs années, il a pris le commandement dès le premier tour devant Etienne Masson, Jérémy Cramer et Nicolas Duprez. Seul Cramer tient le rythme de Diguet jusqu'au coup de théâtre de l’avant dernier tour avec l’arrivée de la pluie sur certaines portions du circuit. L’adhérence devint précaire à certains endroits et inroulable à d’autre. Après 6 machines qui chutent dans le même virage en moins de 30 secondes, la direction de course sort le drapeau rouge donnant ainsi la victoire à Diguet devant Cramer et Duprez.

Pour la seconde série, le départ se fait sur une piste trempée, même si l’averse a cessé. Cyril De Laville prend les commandes devant un Eric Grare bien pressant. Le premier tour se fait sur des oeufs et De Laville manque de se mettre par terre à plusieurs reprises.

Les conditions s’améliorent au fil des trous et Frédéric Chabosseau et Yann Sotter rejoignent Grare et De Laville pour la lutte pour la victoire. C’est très serré et il faut attendre le 8e tour (sur 10) pour voir Sotter se détacher un peu en tête. De Laville reste en embuscade avec à ses basques Grare et Chabosseau. L’ordre ainsi établi ne bougera pas durant les deux derniers tours.

Pour la finale, la première ligne est composée de Diguet, Sotter, Cramer et De Laville.



Courses

La journée se finit avec le soleil et la finale 1 des 125. Jordan Levy confirme sa pôle position avec un bon départ et un premier tour bouclé en tête. Samuel Camier et Gary Balandreaud sont juste derrière. Les tours s’enchaînent et Levy creuse l’écart. Camier le suit un temps mais va petit à petit être décroché. Pour sa première course en 125, Jordan Levy remporte la victoire devant Camier. Pour compléter le podium, Balandreaud et Golly s’en donnent à coeur joie et franchissent la ligne d’arrivée presque en même temps à 0,03 seconde l’un de l’autre. C’est Golly qui coiffe Balandreaud sur le poteau. Clément Stoll, premier Conti, est 14e.

Le dimanche matin, les températures sont très fraîches (0°C) et les pilotes de la Junior Cup montrent beaucoup de motivation pour prendre la piste. Bruel et Techer, coéquipier du week-end, prennent les commandes de la course. Maxime Batisse anime un temps le début de la course avant de tomber dans les classements. Techer mène vite la danse devant Bruel qui découvre la moto sur circuit puisqu’il est issu du motocross. Hamza Chavant et Corentin Juillet se livre à un beau combat pour accéder au podium. Coup de théâtre dans le dernier virage du circuit où Techer freine trop fort (mains gelées) et chute à quelque mètres de l’arrivée, faisant le bonheur de Bruel. Chavant gagne la bataille contre Juillet et les deux garçons montent dans cet ordre sur le podium.

Même si le soleil est bien présent sur le circuit du Mans, les 500 Cup prennent un départ dans le froid. Alexandre Motet, Amaury Guespin, et Xavier Burato prennent le meilleur départ. Jean Marc Dugat et Ismaël Benayad les rejoignent assez vite tandis que Frédéric Dietrich entame une remontée de folie mais de trop loin pour pouvoir vraiment inquiéter le groupe de tête.

Guespin se détache et file vers une belle victoire alors que Benayad chute dans son avant dernier tour. Les trois poursuivants ne cessent de se dépasser mais c’est Alexandre Mottet qui prend la seconde place et Dugat qui complète le podium. Dietrich finit 5e.

La matinée se finit avec les consolantes et les courses des motos anciennes (VMA).

L’après midi débute avec la seconde finale des Junior Cup. Techer réitère son bon départ devant Bruel, Batisse et Chavant. Batisse part à la faute tandis que Techer creuse l’écart. Les trois poursuivants se luttent à un combat sans merci. Techer reste sur ses roues et remporte la victoire tandis que Chavant, Bruel et Juillet ne cesse de se dépasser. A deux tours de l’arrivée, Chavant prend le leadership devant Bruel et Juillet qui franchiront la ligne d’arrivée dans cet ordre.

Au classement provisoire, Chavant et Bruel dominent les débats avec 45 points, Juillet complète le trio avec 32 points.

La seconde finale des 125 confirme la bonne forme de Jordan Levy et Samuel Camier qui vont se livrer un beau mano à mano pendant toute la course. Levy résiste aux attaques, se fait parfois passer mais reprend vite le commandement. La persévérance de Camier ne paye pas cette fois puisqu’un petit souci lui fait perdre 10 secondes dans l’avant dernier tour et 34 secondes dans le dernier tour, le privant par la même occasion du podium puisque Thomas Junique, Alexandre Golly et Gary Balandreaud en profitent pour lui passer devant. Clément Scholl réalise lui aussi le doublé en Conti et finit 14e.

Au classement provisoire, avec son doublé, Levy prend logiquement la tête devant Golly et Camier séparés d’un seul petit point.

Les 1000 Promosport vont connaître un départ mouvementé puisqu’à l’issue du premier tour, Sotter et De Laville sont en tête mais une double chute impliquant Dominique Messager et Vincent Guillermin à l’entrée de la chicane Dunlop occasionne un drapeau rouge et un nouveau départ. Le premier tour n’est pas prit en compte. Sotter et De Laville ne s’en laissent pas compter et refont un bon départ avec derrière eux Emilien Humeau et Lionel Richier. Sotter hausse le rythme lorsqu’il sent la menace Richier venir sur lui. Les deux hommes creusent l’écart sur un groupe de trois – De Laville, Humeau et Chabosseau – et roulent tous les deux en 1:43. Richier met la pression à Sotter et cherche la faille qu’il va trouver au 13e tour.

Sotter réplique plusieurs fois mais Richier repasse à chaque fois, jusqu’aux derniers virages où le commandement change deux fois de main pour finir au profit de Richier pour 0,11 sec. Fabrice Holub (Kawasaki) rejoint dans le 12e tour le trio de poursuivants pour mener le groupe devant De Laville dans les trois derniers tours et accéder ainsi au podium puisque Cyril De Laville, trop gourmand, part à la faute dans le dernier virage et ne peut repartir. Chabosseau en profite pour finir 4e devant Julien Diguet auteur d’une course régulière.

Pour la seconde finale des 500 Cup, Amaury Guespin confirme sa bonne forme de début de saison en réalisant une belle course en bagarre avec Anthony Berciaud, Alexandre Mottet et Xavier Burato. Parti de loin, Frédéric Dietrich met 6 tours pour recoller aux hommes de tête.

Si Guespin semble bien maîtriser son sujet et domine les débats, les autres marches du podium sont très disputées. Dans le dernier tour, Berciaud alors second, se fait dépasser successivement par Mottet et Dietrich qui accèdent dans cet ordre au podium.

Au classement provisoire, Guespin est leader avec 50 points devant Mottet et ses 40 points et Dietrich et ses 27 points.

Pour clôturer ce magnifique we de course ensoleillé, les 600cc prennent la piste. Nicolas Salchaud prend le meilleur départ et mène les débats lorsqu’au troisième tour un accrochage entre Nicolas Guichette Debord et Lucas Mahias, alors 3e et 4e, provoque un drapeau rouge.

Nouveau départ et nouvelle domination pour Salchaud. Le seul à suivre le rythme est David Bouvier. Les deux hommes vont petit à petit creuser l’écart sur les autres. Si Bouvier est très menaçant, Salchaud résiste jusqu’au bout à ses attaques.

Pour compléter le podium, cinq pilotes ont tout donné : Sylvain Buffard, Eric Grare, David Hauacker, Marco Boue et Vincent Houssin. Buffard et Grare s’échappent un peu en fin de course avec un avantage pour Buffard qui permet à Yamaha un triplé.


Prochain rendez vous le 11 & 12 avril au circuit Carole (93).

Jean-Baptiste Nonet
Service Presse Promosport


Retrouvez tous les classements sur : www.ffmoto.org



Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Le Mans fait le plein d’émotions ! à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Le Mans fait le plein d’émotions ! à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Le Mans fait le plein d’émotions ! à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Le Mans fait le plein d’émotions ! à Google Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Le Mans fait le plein d’émotions ! à Digg Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Le Mans fait le plein d’émotions ! à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Le Mans fait le plein d’émotions ! à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Le Mans fait le plein d’émotions !à del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Le Mans fait le plein d’émotions ! à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - PromoSport - Le Mans fait le plein d’émotions ! à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
Dernier virage : Duel Lionel Richier /  Yann Sotter en 1000 ! (Esprit-Racing)
Dernier virage : Duel Lionel Richier / Yann Sotter en 1000 ! (Esprit-Racing)
  • Dans la même catégorie

  • Christophe Rochet : première course de vitesse et premiers points !

  • Manu Debray dans le Top 10 pour l'ouverture Promosport !

  • Manu Debray, les promosports au programme 2009

  • Les Promosports sur le circuit Carole

  • Programme d’ouverture des Coupes de France Promosport

Plus de news »

Publicité