x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 05.10.09 | 09:23 • Mis à jour le 05.10.09 | 09:28 ESPRIT-RACING.COM | 05.10.09 | 09:23 • Mis à jour le 05.10.09 | 09:28


Au terme d'un week-end sous le signe d'une très haute tension, Noriyuki Haga (Ducati Xerox) confirme sa suprématie sur le circuit de Magny-Cours.


Après sa double victoire en 2007, il réédite son résultat de 2008 en accrochant une seconde place et une victoire. Mais plus important que tout, il réussit à accentuer son avance au championnat. Avant l'ultime épreuve de Portimao qui aura lieu fin octobre, le Japonais compte désormais dix points d'avance sur Ben Spies (Yamaha World Superbike). L'Américain remporte en France la première course devant l'officiel Ducati. Mais en seconde course, les réglages de sa Yamaha R1 officielle ne semblent pas optimum et il perd vite du terrain sur le groupe de tête. Le Texan termine au pied du podium en quatrième position et cède sept points sur la totalité du week-end à son rival Haga.

Si Haga sort vainqueur aux points du week-end de Magny-Cours, Max Biaggi (Aprilia Racing) peut lui aussi avoir le sourire avec ses deux podiums puisque le Romain termine la première course derrière Haga en troisième position et la seconde course à nouveau derrière le Japonais mais cette fois sur la deuxième marche du podium. Il arrache ainsi la quatrième place du championnat à Jonathan Rea (HANNspree Ten Kate Honda) qui a connu des fortunes diverses en France. Le pilote officiel Honda abandonne en première course à cause d'ennuis mécaniques alors qu'il se bat en tête. A nouveau très accrocheur en seconde course, le jeune Anglais parvient à assurer le podium en troisième position devant un Spies impuissant.


Ben Spies


Grand perdant du week-end, Michel Fabrizio (Ducati Xerox) dont l'objectif était de terminer devant Ben Spies, échoue au pied du podium en première course et chute en début de seconde course. Il réussit néanmoins à repartir courageusement pour terminer en treizième position. Pour le jeune Italien, tout espoir de titre est désormais envolé.


Alors que le duel en tête a concentré toutes les attentions, notamment en ce qui concerne la bataille pour le titre mondial entre Spies et Haga, il faut noter la très belle prestation de Leon Haslam (Stiggy Racing Honda) qui termine les deux courses en cinquième position. Un résultat satisfaisant pour son team qui traverse actuellement d'importantes difficultés financières. Déception en revanche dans le clan Honda Ten Kate pour Carlos Checa (HANNspree Ten Kate Honda). Sixième en première course, le pilote espagnol termine la seconde course à la neuvième place. Neuvième, c'est d'ailleurs la meilleure prestation d'une BMW, celle de Troy Corser (BMW Motorrad Motorsport) en première course. Dans le team Allemand, on reste sur sa fin après une séance qualificative qui avait laissé un meilleur résultat la veille.


Grosse déception aussi pour Léon Camier (Aprilia Racing) qui inaugurait l'Aprilia officielle à Magny Cours et qui enregistre un double résultat blanc. Tout comme Tom Sykes (Yamaha World Superbike) dont la fin de saison aux côtés de Ben Spies dans le team officiel Yamaha semble particulièrement difficile.

Championnat du monde Supersport


Fabien Foret (Yamaha World Supersport Team) peut nourrir de sérieux regrets. Alors qu'il offre à son public un début de course fantastique, le pilote Français va chuter alors qu'il occupe la troisième place. La course est particulièrement accrochée aux avant-postes. Joan Lascorz (Kawasaki motocard.com), Eugene Laverty (Honda Parkalgar), Kenan Sofuoglu (Honda Ten Kate Racing) et le leader du championnat Cal Crutchlow (Yamaha World Supersport Team) se battent en tête comme des chiffonniers. Le pilote espagnol de la Kawasaki officiel est sur un nuage. Il s'empare rapidement de la tête de la course pour ne plus la lâcher et accrocher à son palmarès la deuxième victoire de sa carrière en mondial Supersport. Mais le fait le plus important du week-end en catégorie Supersport est bien la chute d'Eugene Laverty (Honda Parkalgar) qui hypothèque ainsi sérieusement ses chances de devenir champion du monde. Il réussit néanmoins à repartir et à se classer treizième et conserve mathématiquement ses chances de coiffer la couronne mondiale. Il n'en reste pas moins que ce week-end à Magny-Cours, Cal Crutchlow (Yamaha World Supersport Team), deuxième en course devant Kenan Sofuoglu (Honda Ten Kate Racing) a pris une sérieuse option sur le titre 2009. Matthieu Lagrive (Honda Althea Racing) est neuvième, Olivier Four (Intermoto Czech) onzième. Julien Enjolras (ParkinGO Triumph BE 1) termine à la porte des points en seizième et dernière position.


Coupe FIM Superstock 1000


Belle satisfaction pour le clan Français en catégorie 1000 Superstock. Non seulement, Maxime Berger (Ten Kate Honda Racing) vainqueur de la course fait retentir la Marseillaise à Magny-Cours, mais en plus la troisième place de Sylvain Barrier (Garnier Junior Racing Team) offre deux Français sur le podium. Deux Français qui encercle le nouveau champion de la catégorie, le Belge Xavier Siméon (Ducati Xerox Junior Team). Avec sa seconde place sur le podium, l'officiel Ducati assure le titre une course avant la fin de la saison. Son principal rival au championnat, l'Italien Claudio Corti (Suzuki Alstare) termine au pied du podium en quatrième position. Un résultat insuffisant pour espérer prolonger le suspense à Portimao. Ducati enlève le titre Superstock pour la troisième année consécutive. Côté Français, Loris Baz (MRS Racing) termine à une excellente sixième place. Julien Millet (Garnier Junior Racing Team) et Matthieu Lussiana (Team ASPI - CSM Bucharest) terminent roue dans roue aux 17e et 18e places.

Championnat d'Europe Superstock 600


Florian Marino (Race Junior), pour sa première participation à une course en Superstock 600 remporte un éclatant succès. Wild-card à Magny-Cours, ce jeune pilote Français, cinquième de la Red Bull MotoGP Rookies Cup en 2009 devrait rapidement faire parler de lui. Et dire que l'on a failli avoir un deuxième Français sur le podium. Malheureusement, dans la chicane qui précède la ligne d'arrivée, Jeremy Guarnoni (MRS Racing) qui a mené une grande partie de la course, part à la faute sous les assauts de Marino. Gino Rea (Ten Kate Honda Racing) en profite pour se hisser sur la deuxième marche du podium et pour s'emparer du même coup de la tête du championnat. Marco Bussolotti (Yamaha Italia Trasimeno Jr) poleman, complète le podium en troisième position. Très belle course également de Baptiste Guittet (Coutelle Racing Team) qui termine au pied du podium en quatrième position. Son meilleur résultat de la saison. On notera également la très belle prestation de Louis Bulle (Red Bulle Racing Team) sixième, à seulement cinq secondes des leaders.

Communiqué www.worldsbk.com



Ajouter: Esprit-Racing - WSBK - Fragile avance pour Haga à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - WSBK - Fragile avance pour Haga à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - WSBK - Fragile avance pour Haga à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - WSBK - Fragile avance pour Haga à Google Ajouter: Esprit-Racing - WSBK - Fragile avance pour Haga à Digg Ajouter: Esprit-Racing - WSBK - Fragile avance pour Haga à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - WSBK - Fragile avance pour Haga à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - WSBK - Fragile avance pour Hagaà del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - WSBK - Fragile avance pour Haga à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - WSBK - Fragile avance pour Haga à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
Noriyuki Haga (Esprit-Racing)
Noriyuki Haga (Esprit-Racing)
  • Dans la même catégorie

  • Le Mondial SuperBiKe à Magny-Cours

  • World SBK Première journée d’essais sur le Nurburgring.

  • Le retour de l'empereur Romain

  • La menace Ben Spies

  • Régis Laconi : « Ca va nickel et tout va super bien… »

Plus de news »

Publicité