x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 28.09.09 | 21:34 • Mis à jour le 29.09.09 | 11:42 ESPRIT-RACING.COM | 28.09.09 | 21:34 • Mis à jour le 29.09.09 | 11:42


Qui du Japonais Haga ou de l’Américain Spies sera le successeur de Bayliss ? Trois points seulement séparent les deux prétendants au titre avant la manche française, ce week-end, à Magny-Cours. Même incertitude en Mondial de Supersport où Laverty et Crutchlow sont au coude-à-coude.



IMOLA : Noriyuki Haga (Ducati Xerox) a remporté la première manche devant 67 000 spectateurs et revenait alors à six points de Ben Spies (Yamaha World Superbike), leader du Championnat. Max Biaggi (Aprilia Racing) était le plus rapide au départ et s'emparait du commandement devant Michel Fabrizio (Ducati Xerox), Jonathan Rea (HANNspree Ten Kate Honda), Nori Haga et Ben Spies.
Au deuxième tour, on trouvait trois motos italiennes aux trois premières places, avec l'Aprilia de Biaggi devant les deux Ducati de Haga et de Fabrizio. Johnny Rea, quatrième, tentait un freinage hasardeux et tombait, repartant ensuite en vingt-sixième position. Il faisait par la suite une très belle remontée qui devait le mener jusqu'à la septième place. Matthieu Lagrive (Honda Althea Racing) tombait à son tour, bientôt imité par Carlos Checa (HANNspree Ten Kate Honda) et Shane Byrne (Ducati Sterilgarda). Puis Marco Simoncelli (Aprilia Racing) était également victime d'une chute sans gravité alors qu'il occupait une excellente cinquième position. A la mi-course (sur un total de 21 tours), Haga occupait la première place devant Biaggi et Fabrizio. Spies quatrième à 1’’2 secondes n'allait pas tarder à recoller au trio de tête, mais sans pouvoir l'attaquer. Haga franchissait finalement la ligne d'arrivée en vainqueur, alors que Biaggi subtilisait la deuxième marche du podium à Fabrizio dans la toute dernière chicane. Grâce à sa victoire, Haga revenait à six points de Spies au championnat, l'Américain totalisant 377 points et le Japonais 371. Belles courses de Ryuichi Kiyonari (Ten Kate Honda Racing) qui finissait cinquième et de Leon Haslam (Stiggy Racing Honda), sixième.

Dans la deuxième course, Fabrizio partait en tête, devant Haga, Biaggi, Byrne, Rea, Spies et Simoncelli. Tamada était forfait à la suite de sa chute en première manche. Deux groupes se formaient, avec Fabrizio, Haga et Biaggi dans le premier, puis Byrne, Spies et Simoncelli dans le deuxième après que Rea ait perdu un peu de terrain en sortant de la piste. Matthieu Lagrive était alors vingtième. Haga s'emparait ensuite du commandement, alors que Biaggi passait Fabrizio pour la deuxième place. Haga était alors virtuel leader du championnat, avec neuf points d'avance sur Spies. Troy Corser abandonnait à son stand. Kiyonari, alors septième, chutait sans gravité et repartait vingt-deuxième. Biaggi troisième baissait de rythme et se faisait menacer par son coéquipier d'un jour Simoncelli. Haga en tête était doublé par son coéquipier Fabrizio. Quatre motos italiennes dominaient alors les débats ! Dans la dernière chicane au treizième tour, Simoncelli passait en force Biaggi qui, gêné, obligeait Spies à sortir de la piste pour l'éviter, perdant ainsi un temps précieux. Matthieu Lagrive abandonnait, de même que David Checa et Kagayama. Fabrizio l'emportait finalement devant Haga, Simoncelli, Biaggi et Spies. Haga avec 391 points compte désormais trois points d'avance sur Spies.


Supersport: Laverty revient à deux points de Crutchlow

Kenan Sofuoglu (Honda Ten Kate Racing) était le plus rapide à s'élancer devant Joan Lascorz (Kawasaki motocard.com), Eugene Laverty (Honda Parkalgar), Massimo Roccoli (Intermoto Czech) et Cal Crutchlow (Yamaha World Supersport Team). Alors en sixième position, Mark Aitchison (Honda Althea Racing) chutait. Au deuxième tour, Sofuoglu menait devant Lascorz, Laverty, Crutchlow, Roccoli et Fabien Foret (Yamaha World Supersport Team). L'autre Français Olivier Four (Intermoto Czech) occupait la dix-huitième place. Sofuoglu et Lascorz se détachaient en tête, avec Laverty troisième à 2’’6 secondes. Roccoli, alors cinquième, chutait sans gravité. A la mi-course, un groupe de trois pilotes luttait pour la première place, composé de Sofuoglu, Lascorz et Crutchlow. Puis Lascorz cassait son moteur et épandait de l'huile sur la piste, ce qui provoquait l'arrêt de la course au drapeau rouge. Au deuxième départ, Laverty était le plus prompt devant Sofuoglu, Crutchlow, Garry McCoy (ParkinGO Triumph BE 1) et Fabien Foret. Olivier Four était quinzième. Puis un groupe de quatre se détachait avec Sofuoglu, Laverty, Crutchlow et Foret. Plus loin, Andrew Pitt (Honda Ten Kate Racing) luttait contre McCoy et Chaz Davies (ParkinGO Triumph BE 1). Crutchlow ravissait la première position à Sofuoglu, mais il chutait peu après. Au Championnat, Laverty deuxième derrière Sofuoglu, revenait à deux points de Crutchlow. Fabien Foret terminait brillant troisième et Olivier Four treizième.


Coupe FIM Superstock 1000: nouvelle victoire de Xavier Siméon

Ayrton Badovini (JiR Junior Team Gabrielli) était le plus rapide au départ et il s'emparait du commandement devant Xavier Siméon (Ducati Xerox Junior Team) et Maxime Berger (Ten Kate Honda Racing). Malheureusement le pilote français était contraint à l'abandon dés le premier tour, victime comme la veille d'un problème technique. Il était rejoint dans l'infortune trois tours plus tard par Matthieu Lussiana (Team ASPI - CSM Bucharest), lui aussi contraint à l'abandon. Ils seront rejoints au neuvième tour par Loïc Napoleone (MRS Racing) qui lui aussi devait rentrer au stand. Pendant ce temps, Badovini et Siméon creusaient l'écart, poursuivis par Claudio Corti (Suzuki Alstare Brux), Michele Magnoni (Bevilacqua Corse) et Sylvain Barrier (Garnier Junior Racing Team). Un peu plus loin, on trouvait Loris Baz (MRS Racing) en treizième position et Julien Millet (Garnier Junior Racing Team) à la vingt-troisième place. Au final, Badovini montait sur la plus haute marche du podium, accompagné de Siméon et Corti. Mais Badovini était déclassé par la suite en raison d'un problème technique. A l'issue d'une très belle lutte, Barrier arrachait la quatrième position à Magnoni, mais était rétrogradé à la seizième place pour avoir coupé une chicane. Au championnat, Siméon est toujours largement leader, avec désormais quarante-cinq points d'avance sur Corti. Javier Fores (Team Pedercini) s'emparait de la troisième place après l'abandon de Berger : il compte désormais cinq points d'avance sur le Français. Pour Sylvain Barrier : « J'ai été un peu surpris au départ et j'ai du reprendre l'embrayage. J'ai perdu quelques places, mais rien de grave. J'ai ensuite été bloqué par Lammert. Puis j'ai suivi mon rythme, avec de bons temps au tour. Dans l'avant dernier tour, j'ai doublé Magnoni aux freins dans la descente. Comme l'avant glissait un peu, je suis resté prudent. »


Championnat d'Europe Superstock 600

Le meilleur départ revenait à Marco Bussolotti (Yamaha Italia Trasimeno Jr) devant Danilo Petrucci (Yamaha Italia Jr Trasimeno), Gino Rea (Ten Kate Honda Racing) et Eddi La Marra ((Team Lorini). Le Belge Vincent Lonbois (MTM Racing Team) sortait de la piste et repartait en dix-huitième position. Jérémy Guarnoni (MRS Racing) était alors sixième et Baptiste Guittet (Coutelle Racing Team) dixième. Un groupe de quatre pilotes se détachait, composé de Bussolotti, Petrucci, Rea et La Marra. Lonbois remontait onzième juste devant Guittet. Guarnoni était cinquième. Petrucci prenait la tête à la mi-course devant Bussolotti. La Marra l'emportait finalement devant Rea, Bussolotti, Petrucci et Guarnoni et Lonbois. Au championnat Petrucci conservait l'avantage avec onze points d'avance sur Lonbois. La treizième manche du Championnat du Monde Superbike aura lieu à Magny-Cours,  du vendredi 2 au dimanche 4 octobre. Du spectacle en perspective dans toutes les catégories.


- BILLETTERIE. Billet trois jours : 60 euros. Billet un jour (dimanche) : 50 euros. Accès Paddock : 25 euros. Parking motos gardé : 10 euros, samedi et dimanche; 5 euros, dimanche. Entrée gratuite pour les moins de 16 ans accompagnés d’un adulte porteur d’un billet. Parkings extérieurs gratuits sur présentation du billet.

- ÉCRANS GÉANTS. Pour suivre les courses en continu, deux écrans géants seront installés au Complexe du Lycée et à l’épingle Adélaïde.

- PADDOCK SHOW. Vendredi 2 octobre, de 10h30 à 12h30, séance de dédicaces des pilotes et accès à la voie des stands jusqu’à 12h (entrée gratuite sur présentation du billet trois jours).

- ESPACE CAMPEUR. Sur le Parking Est, à partir du jeudi 1er Octobre à 18h.

- ANIMATION MUSICALE. Samedi 3 octobre, à partir de 20h, sur la scène installée dans le Village (derrière la Tribune C), avec les groupes Sporange et Alcaline.


- SITE WEB OFFICIEL :  www.magnysbk.com



Ajouter: Esprit-Racing - COMM - Duel Noriyuki Haga – Ben Spies pour le titre à Magny-Cours à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - COMM - Duel Noriyuki Haga – Ben Spies pour le titre à Magny-Cours à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - COMM - Duel Noriyuki Haga – Ben Spies pour le titre à Magny-Cours à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - COMM - Duel Noriyuki Haga – Ben Spies pour le titre à Magny-Cours à Google Ajouter: Esprit-Racing - COMM - Duel Noriyuki Haga – Ben Spies pour le titre à Magny-Cours à Digg Ajouter: Esprit-Racing - COMM - Duel Noriyuki Haga – Ben Spies pour le titre à Magny-Cours à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - COMM - Duel Noriyuki Haga – Ben Spies pour le titre à Magny-Cours à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - COMM - Duel Noriyuki Haga – Ben Spies pour le titre à Magny-Coursà del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - COMM - Duel Noriyuki Haga – Ben Spies pour le titre à Magny-Cours à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - COMM - Duel Noriyuki Haga – Ben Spies pour le titre à Magny-Cours à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
Noriyuki Haga (Ducati Xerox) (D.R.)
Noriyuki Haga (Ducati Xerox) (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Stefan Zeberli (Suisse) sacré champion d’Europe de montgolfière 2009

  • Quatrième édition du GSXR DAY !!!

  • Un spectacle grandiose, 120 montgolfières entre Loire et châteaux.

  • Robbie Maddison gagne les Red Bull X-Fighters à Calgary

  • Nouvelle BMW S 1000 RR : une supersportive au superlatif

Plus de news »

Publicité