x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 25.11.09 | 22:26 ESPRIT-RACING.COM | 25.11.09 | 22:26


Bonjour à tous ! Afin de finir la saison de belle manière, je participe à la dernière épreuve du championnat d’Espagne Xtreme. Le règlement est assez proche du règlement du championnat de France Superbike avec quelques modifications supplémentaires autorisées comme la boite de vitesse et l’anti-patinage.



Ce championnat est réputé pour avoir un niveau très élevé. En effet quelques pilotes ont déjà effectué des grands prix comme Ivan Silva ou David de Gea. Les structures sont impressionnantes et les équipes ont de gros moyens.

A côté de toutes ces semi-remorques, nous passons presque pour des amateurs avec notre camionnette et petite remorque (nous n’avons pas déplacé notre bus pour cette course).

L’an dernier j’avais terminé la course en 16ème position. Cette fois je compte faire beaucoup mieux et intégrer le top 10.

Cette année, ce championnat a la particularité d’intégrer des moto2. Cette toute nouvelle catégorie amenée à remplacer les grands prix 250 l’an prochain, fait ses armes avec des motos en plein développement. Ce sont des moteurs de 600 dans un châssis libre. Très légères et très agiles, elles sont plus rapides que nos « grosses 1000 » en courbe mais perdent leur avantage dans la ligne droite. En général, le meilleur pilote moto2 est aux alentours de la 7, 8ème place en 1000.


Vendredi, essais :

Je profite des premiers tours de roues pour me remettre en tête les repères. La piste me paraît très bosselée comparée au billard qatari…
Les chronos descendent progressivement et je termine la 1ère séance en 1’39’9.

L’après-midi je trouve tout de suite un bon rythme et commence à me préoccuper des réglages de la moto. J’essaie ainsi d’obtenir un peu plus de grip à l’arrière car la moto a tendance à glisser puis à prendre du mouvement à chaque sollicitation de la poignée de gaz. Mon mécano et moi changeons également les réglages de la fourche afin de moins ressentir les bosses.
Ces réglages payent puisque j’améliore en 1’38’’3. C’est plutôt encourageant étant donné que j’ai utilisé un pneu dur à l’arrière afin de conserver le même toute la journée…


Samedi, qualifications :

Je suis confiant et pourtant j’ai du mal à refaire les mêmes chronos que la veille. Les pneus que j’ai choisi ne m’offrent pas le grip espéré. Je lutte avec la moto pour obtenir le 18ème temps en 1’38’’1. Je suis vraiment déçu mais compte me rattraper en essayant des pneus plus tendres l’après midi.

Immédiatement le comportement est transformé, la moto est beaucoup plus stable et accepte enfin sans sourciller la rotation de la poignée droite.
Je peux donc réaliser des trajectoires plus précises et accélérer plus tôt. Le chrono s’en ressent instantanément. 1’37’’8, puis 1’37’’6… et 1’37’’3 avant de rentrer aux stands.
Je suis à ce moment 6ème de la séance. Le temps de mettre le pneu qualif’ et j’ai déjà perdu quelques places. Dès les premiers virages, le grip qu’offre ce pneu est incroyable. La moto est d’une stabilité sans faille dans les courbes rapides. Ce sont deux tours de pur régal !!! Bien que légèrement gêné dans chacun des tours, je réalise un très beau 1’36’’8 qui me place en 7ème position de cette après midi. Mais en 9ème position au classement des deux séances de la journée. Je rate donc de peu la deuxième ligne.


Course :

Je me mets en confiance en réalisant au warm up le 7ème meilleur chrono. Au départ de la course, je réalise un bon envol mais je ne suis pas assez agressif lors des premiers virages et je perds quelques places. D’ailleurs c’est Rivas sur une moto2 qui se trouve devant moi alors que je suis en 11ème position.

Au bout de la première ligne droite je me porte à sa hauteur et lui fais le freinage. Mais le vent a tourné depuis la veille et le repère de freinage a changé. Je rentre trop vite dans le 1er virage et suis contraint d’élargir et de laisser passer la moto2.
Comme à mon habitude, j’ai du mal à me mettre en action et je perds du terrain. La moto2 et tout le groupe s’étirant jusqu’à la 6ème place s’éloignent.

Après trois tours, je commence enfin à revenir. Très vite je déborde la moto2 et reviens dans les roues d’une autre Suzuki.
Je passe en 9ème position sur un freinage propre au bout de la ligne droite des stands. Un petit trou me sépare d’un groupe de 3 pilotes. J’augmente le rythme et parviens à revenir en quelques tours.

A ce moment je pense que je vais réussir à passer rapidement et à m’échapper car je suis sur un rythme de presque 1seconde plus rapide au tour. Malheureusement ils ne l’entendent pas de cette manière et ces pilotes s’avèrent difficiles à déborder.
En fait je suis gêné dans les deux premières portions du circuit où il est compliqué de dépasser puis je perds trop de temps dans la dernière portion du circuit et aborde la ligne droite avec trop d’écart pour prendre l’aspiration.
Je dois me concentrer énormément pour perdre le moins de temps possible dans cette portion, c’est ce que je fais et je réussis à être assez proche pour faire le freinage au bout de la ligne droite.

Les deux pilotes devant moi se livrent à une belle bagarre, j’en profite pour m’intercaler entre les deux. Je suis donc 7ème, il ne me reste plus qu’une place à prendre et 6tours pour y parvenir.
Ce pilote a ses points forts là ou j’ai mes points faibles, du coup je n’arrive pas à me placer pour le déborder. Après deux tours de tentatives infructueuses le bruit rageur de la moto2, qui en a profité pour revenir à mes basques, se fait entendre. Je passe donc à l’attaque et prends au plus vite la 6ème position.

Malgré la fatigue qui commence à se faire sentir dans les avants bras et l’usure des pneus, je parviens à reprendre un rythme rapide pour me mettre à l’abri des attaques de mes adversaires.
Malheureusement au passage des attardés je suis vraiment gêné et j’aborde le dernier tour avec trois pilotes très proches de moi !
Je m’applique donc à freiner tard tout en prenant soin de bien fermer les portes et surtout à ressortir des virages le plus fort possible ! Jusqu’au bout je réussis à conserver cette très bonne 6ème place ;)


Bilan :

Dans ce championnat très relevé cette 6ème place obtenue après une intense bagarre est un très bon résultat.
Hormis les 4 premiers sur une autre planète et inatteignable à la régulière j’ai tenu tête à tous les autres pilotes. Je ne finis qu’à quelques secondes de David De Gea, mais en ayant roulé dans les même chronos à chaque fois que j’étais seul. La différence s’est faite dans les 3 premiers tours de course.

Cela termine l’année sur une très bonne note et offre une très belle fin de carrière à ma SUZUKI GSX-R 1000 modèle 2008 qui m’a rendu de bons et loyaux services ces deux dernières saisons…

C’est avec tristesse que j’ai effectué mon dernier burn et mon dernier wheeling à son guidon !!!

Ce résultat me permet d’entrer dans l’hiver fort d’une nouvelle confiance et déjà prêt à aborder la saison 2010 avec de nouveaux objectifs !!!

Je tiens à remercier pour cette saison formidable Matthieu mon supermécano, mon papa qui était là pour me supporter et me conduire ce week-end, et aussi tous ceux qui ont participé et m’ont aidé dans cette aventure : l’autre Matthieu, Sébastien, Mes parents, Gérard Séb et Loic (les osthéos et le coach sportif) de Sport Bike Training, Thierry, Roger, mon frère, virginie…

Merci également à tous ceux qui m’ont supporté tout au long de l’année : robin, ma famille, mes amis, mes p’tits commissaires de piste porte bonheur ;), les forumeurs d’emoto, les clients adorables du magasin Yohann moto sport : loulou et compagnie ;), et tous ceux qui m’ont soutenu par mail ou par FB…

Encore une fois un grand merci à tous mes partenaires car je le rappelle c’est grâce à leur soutien que je peux exercer ma passion et écrire ces compte rendus. Merci à eux de me permettre de vivre mes rêves et à moi de leur apporter le meilleur retour possible en me donnant à fond chaque week-end !!! YOHANN MOTO SPORT, SUZUKI, DUNLOP, YACCO, SPORT BIKE TRAINING, SHoei, IXON, Inforca, JMF menuiserie, Transport Gaillard, MC Lesigny, DGM Industrie, EMOTO.COM.

Merci de votre lecture, salutations sportives et amicales. Cédric TANGRE.

A très bientôt un bilan complet de la saison et les projets pour 2010 ...



Ajouter: Esprit-Racing - CEV - Cédric Tangre en Championnat d’Espagne Xtreme à Valencia  à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - CEV - Cédric Tangre en Championnat d’Espagne Xtreme à Valencia  à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - CEV - Cédric Tangre en Championnat d’Espagne Xtreme à Valencia  à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - CEV - Cédric Tangre en Championnat d’Espagne Xtreme à Valencia  à Google Ajouter: Esprit-Racing - CEV - Cédric Tangre en Championnat d’Espagne Xtreme à Valencia  à Digg Ajouter: Esprit-Racing - CEV - Cédric Tangre en Championnat d’Espagne Xtreme à Valencia  à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - CEV - Cédric Tangre en Championnat d’Espagne Xtreme à Valencia  à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - CEV - Cédric Tangre en Championnat d’Espagne Xtreme à Valencia à del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - CEV - Cédric Tangre en Championnat d’Espagne Xtreme à Valencia  à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - CEV - Cédric Tangre en Championnat d’Espagne Xtreme à Valencia  à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
Cédric Tangre en Championnat d’Espagne Xtreme à Valencia  (D.R.)
Cédric Tangre en Championnat d’Espagne Xtreme à Valencia (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Clément Dunikowski, L'année se termine sur une note positive !

  • Louis Rossi : Une belle 5ème place au Championnat d’Espagne, malgré deux épreuves difficiles !

  • Un mauvais week-end à Jerez pour Clément Dunikowski

  • Rossi paie les pots cassés

  • Clément Dunikowski assure les points à Barcelone

Plus de news »

Publicité